Ampere Gestion et Swiss Life AM lèvent 650 M€ pour le closing de Foncière Vesta

 

Vincent Mahé, CDC Habitat/Ampère Gestion, and Frédéric Bôl, Swiss Life Asset Managers

Ampere Gestion, filiale de CDC Habitat, et Swiss Life Asset Managers, Real Estate France, agissant pour le compte d’un consortium de cinq investisseurs institutionnels, ont sécurisé pour Foncière Vesta un financement de 650 M€ avec l’appui de Natixis et du Crédit Foncier de France, agissant en qualité d’arrangeurs.

« Ce financement renforce la stabilité opérationnelle de Foncière Vesta et permet de financer un ambitieux programme de travaux ainsi que des opérations de développement d’ores et déjà identifiées, avancent dans un communiqué les deux sociétés. Ce financement innovant s’est déroulé dans un calendrier contraint mais dans un environnement de marché favorable. »

La maturité moyenne du financement ressort à plus de 12 ans. Il se répartit entre 360 M€ de dette hypothécaire et 290 M€ de dette sans prise de garantie sur les actifs, un équilibre qui conforte « la capacité de Foncière Vesta à déployer une stratégie de gestion d’actifs dynamique », selon les partenaires. Il mobilise 17 banques de premier plan dont notamment 12 banques du groupe BPCE.

« La qualité du patrimoine immobilier de Foncière Vesta, l’actionnariat de référence et l’engagement de Natixis et du Crédit Foncier de France ont permis de placer cette enveloppe de financement auprès d’établissements bancaires de premier plan. »

Ce financement vient conclure l’opération Vesta qui porte sur un portefeuille de 128 immeubles représentant environ 4 000 logements.

« Il s’agit d’une transaction inédite sur le secteur du logement en France et nous nous félicitons de cette acquisition, a commenté Frédéric Bôl, Head Real Estate France de Swiss Life Asset Managers. Nous sommes très heureux d’avoir pu finaliser ce financement dans un calendrier contraint avec des partenaires bancaires de premier plan. »

Vincent Mahé, secrétaire général de CDC Habitat et président d’Ampere Gestion, ajoute : « Nous sommes heureux de finaliser ce financement dans de bonnes conditions. Nous nous sommes mis au travail dès l’été 2018 avec Natixis, le Crédit Foncier de France et les autres banques partenaires. Cela nous a permis de structurer et de mettre en place un financement performant, qui convient exactement, par son montant et sa maturité, aux ambitions de développement que nous avons pour ce patrimoine et aux engagements à long terme que nous avons pris vis-à-vis de nos investisseurs. »

Thierry Bernard, directeur des Financements immobiliers Europe à la Banque de Grande Clientèle de Natixis : « Il y a un nouvel intérêt des investisseurs institutionnels pour la classe d’actifs résidentiels. Natixis a pour ambition de devenir un acteur majeur sur ces financements et ainsi d’accompagner des partenaires clés tels que CDC Habitat et Swiss Life Asset Managers sur cette classe d’actifs ».

Mathieu Lepeltier, directeur général adjoint du Crédit Foncier : « Le Crédit Foncier, en qualité d’arrangeur mandaté aux côtés de Natixis, est très fier d’avoir participé à cette opération. Elle illustre la capacité du groupe BPCE à fédérer les savoir-faire et expertises de ses différentes entités pour originer, arranger et être le premier prêteur de cette opération d’envergure ».

En ce qui concerne le financement, Foncière Vesta a été conseillée par le cabinet d’avocats Paul Hastings et les études notariales Prud’homme & BaumKL Associés et Les Notaires du Trocadéro. Le pool bancaire a quant à lui été conseillé par le cabinet d’avocats Archers ainsi que l’étude notariale Wargny Katz. L’agent pour l’ensemble de ce financement est la Caisse d’Epargne Ile-de-France.

Article provenant du site BUSINESS IMMO