Charles Duranthon

Avocat collaborateur
Expertises

Corporate M&A
Private Equity
Droit boursier

Expertises Sectorielles

Nouvelles technologies
Différents secteurs industriels (aéronautique, défense, outillage industriel…)

Charles est collaborateur au sein de l’équipe Corporate M&A et intervient principalement dans des opérations transactionnelles internationales.

Charles accompagne des groupes industriels et des fonds d’investissements dans leurs opérations corporate ou de fusions-acquisitions en droit des sociétés. Il traite également des aspects relatifs au contrôle des investissements étrangers en France, à la règlementation boursière, aux offres publiques, et à la gouvernance des sociétés.

Charles est par ailleurs officier de réserve dans la Marine nationale.

+33 1 80 40 12 86
cduranthon@archers.fr

FORMATION
Master of Laws (LL.M.), Georgetown University (Washington DC)
Master 2 bilingue en droits français et de Common Law (M2BDE), mention Droit des Affaires de l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense
Master en géoéconomie et gestion des risques, IRIS (Paris)

LANGUES
Français
Anglais

ADMISSION AU BARREAU
Paris, 2021
New York, 2017

ACTUALITÉS

13 mai 2022 in Banque & Finance, Fiscalité

Introduction to French Bankruptcy Law

An online training program for foreign students & practitioners. Hosted by the Sorbonne Law School in collaboration with Archers Law Firm.
Lire la suite
19 avril 2022 in Banque & Finance, Fiscalité, Private Equity

Archers conseille Sagard NewGen à l’occasion du projet de prise de participation majoritaire au sein d’Horizon Software

Sagard NewGen a annoncé la signature d’un accord d’exclusivité en vue de l’acquisition de la participation majoritaire de Capza au capital d’Horizon Software.
Lire la suite
19 avril 2022 in Banque & Finance

Archers conseille HELABA dans le cadre du financement de l’acquisition du Millénaire 4 par BlackRock et GCI

Archers accompagne l’établissement Landesbank Hessen-Thüringen Girozentrale (HELABA) dans le cadre du financement, à hauteur de près de 124 millions d’euros, de l’acquisition de l’immeuble de bureaux « Millénaire 4 ».
Lire la suite